Accueil > Vie des services > SD2I, une entité Poste éphémère, ou quand les filiales font la (...)

SD2I, une entité Poste éphémère, ou quand les filiales font la loi

mardi 7 août 2007


Dépeçage du pôle immobilier du Groupe La Poste

Après le découpage PFT, le pôle immobilier a été réparti sur 3 entités :
- la filiale POSTE IMMO propriétaire et gérante des actifs,
- la DOI (Direction Opérationnelle de l’Immobilier) pour la maintenance, le rôle de Syndic et la production des comptes,
- la DSAM (Direction de services aux métiers) pour la gouvernance économique (compta, contrôle de gestion)

Le document de La Poste en vue du CTP l’indique clairement : Cette organisation demande aujourd’hui à évoluer afin de faire franchir à Poste Immo une deuxième étape.

C’est ainsi que de réorganisation en réorganisation, la filiale a fait main basse sur la parc immobilier de La Poste (qui il n’y a pas si longtemps faisait partie du domaine public ) et continue en récupérant les compétences qui vont avec.

SD2I : cache sexe de la privatisation des activités informatiques de l’immobilier

Menée en sous main, l’opération "création du SD2I" s’est faite en début d’année 2007 sans aucune concertation avec les organisations syndicales alors même que fusionnaient les services DHA SIN et DIMP. Nous avions alors donné quelques éléments de compréhension sur ce qui se tramait.

Présenté comme une opportunité aux agents qui ont suivi leur activité, tout cependant n’a pas été dit et en particulier que l’opération comportait 2 étapes très rapprochées, la 2ème étant l’intégration dans Poste Immo et donc la sortie du cadre de gestion de La Poste pour les agents concernés.

La Poste a t-elle pensé que la disparition de ce petit service passerait inaperçue, car composé essentiellement de cadres supérieurs ?

Quel choix pour le personnel ?

Le document de La Poste indique "A noter le service SI de Nantes reste installé à Nantes".

Cette phrase n’a pas une portée bien importante.

C’était, ne l’oublions pas, une promesse de PFT disant que les agents concernés ne feraient pas l’objet de mobilité... dans les 2 ans suivant, c’est à dire jusque fin 2007.

Citons encore le document :
Le comblement des postes offerts à la filiale s’effectue selon un principe et une modalité. Le principe : le volontariat, la modalité : comblement par mobilité au sein du pôle immobilier sur le poste transféré à la filiale

Que se passe t-il si l’agent refuse d’aller à Poste Immo ?

Dans ce dernier cas le poste à la DOI n’est pas supprimé et l’agent continue de tenir le poste dixit La Poste

On voit mal dans le cas du SD2I comment les agents pourraient être intégrés à la DOI !!!

Tout ceci montre qu’ils n’ont pas vraiment envisagé le refus, ou qu’il s’agirait dans ce cas de reclassements.

Dans la plus grande précipitation, en pleine période de vacances

La Poste doit envoyer aux agents concernés une proposition de passage à POSTE IMMO, à retourner signée avant le 31 aout alors que le CTP devant statuer sur cette cuisine peu ragoûtante est prévu pour le 11 septembre.

Cette proposition fait d’ailleurs référence aux conditions définies et présentées au CTP... qui n’aura pas encore eu lieu à la date limite de signature !!!

Une convention tripartite est proposée entre La Poste, POSTE IMMO et le salarié pour solder le contrat avec La Poste. Le salarié a un droit de retour temporaire (jusqu’au 30 septembre 2008 ) au sein de La poste.

En cas d’acceptation le transfert à POSTE IMMO a lieu au 1er octobre 2007, avec 3000€ de prime de transfert.

Pour ce qui est des fonctionnaires, ils rentrent dans le même dispositif par le biais du détachement.

Le droit au retour ?

Oui, mais qu’en est-il dans ce cas de la localisation géographique ? Les documents préparatoires sont muets sur ce point pourtant essentiel.

Perte d’activité pour les services informatiques de La Poste

De même que dans le projet monétique de La Banque Postale, il est clair que les filiales sont un moyen parmi d’autres de privatiser l’informatique postale.

Il est urgent que toutes les organisations syndicales opposent un front du refus à ces différents projets de privatisation.

Version imprimable de cet article Version imprimable

Plan du site |Charte Forum |Rédaction | SPIP| Surfez avec Firefox | Suivre la vie du site RSS 2.0