Accueil > Vie des services > ex-DIRR > Représentativité à la DECF : l’entourloupe

Représentativité à la DECF : l’entourloupe

jeudi 29 juin 2006


Contenu du tract diffusé sur l’ensemble de la DECF


Après l’éclatement de la DIRR et l’intégration de la partie informatique comptable à la DECF, nous avions salué un peu vite la création d’un CHSCT dans la nouvelle entité nantaise DDIF.

C’était en effet une demande forte des organisations syndicales et de l’ensemble du personnel nantais.

Nous apprenons qu’à partir du 1er juillet la représentativité des CHSCT de la DDIF et de la DECF doit changer. D’après la réponse qui nous a été faite, ce serait également le cas pour d’autres directions nationales transverses :


‘‘Après consultation des organisations syndicales au niveau national, le Directeur du développement social à la DRHRS a communiqué les modalités de représentation du personnel dans les différentes instances pour les directions nationales transverses dont la DECF :
- CAP/CCP représentativité nationale
- CTP représentativité nationale
- CHSCT représentativité du CHSCT local du Siège de La Poste à savoir
2 sièges à la CFDT, 2 sièges à FO, 1 siège à la CGT ‘’

Ainsi donc, par deux tours de passe-passe remarquables, nous passons d’une représentativité qui était de plus de 50% sur la DIRR pour SUD à ... rien ... pour le CHSCT local de la DDIF à compter du 1er juillet.

Si nous pouvions accepter la règle basée sur la représentativité nationale, nous ne pouvons que dénoncer l’embrouille qui calque la représentativité sur le CHSCT local du Siège de La Poste.

Le BRH 106 traitant de l’organisation et du fonctionnement des CHSCT indique pourtant :


“La répartition des sièges entre les organisations syndicales est effectuée en fonction des résultats des élections aux commissions administratives et consultatives paritaires au niveau considéré.”

La Poste ne respecte même pas ses propres règles !!


Les conséquences de ces magouilles ?

Dans l’exemple de la DDIF, le risque est grand de vider d’une large partie de sa substance ce CHSCT, pourtant actif depuis le début de l’année... par manque de participants.

A quoi peut bien servir un CHSCT s’il n’est pas représentatif ?
Si après chaque élection professionnelle, La Poste réorganise ses services et dans la foulée change les règles de représentativité, quand le personnel sera t-il correctement représenté ?


Double discours

La Poste n’hésite pas à tartiner du dialogue social à tout va sur papier glacé dans ses diverses communications en direction des agents. De même La Poste aime présenter une image moderne et sociale. Récemment encore, le Président et le DRH de La Poste ont été récompensés lors du trophée Global RH 2006 !

Mais dans les coulisses la tambouille est moins râgoutante !!

Version imprimable de cet article Version imprimable

Plan du site |Charte Forum |Rédaction | SPIP| Surfez avec Firefox | Suivre la vie du site RSS 2.0