Accueil > Vie des services > ex-DIRR > Réorganisation DSOI : l’information au compte gouttes

Réorganisation DSOI : l’information au compte gouttes

jeudi 14 septembre 2006


Etaient présents : CFDT, CGT, SUD


Points divers traités avant la présentation

Projet SDU (re-localisation ex DIRR sur Pageot)

La DDIF déménage "temporairement" sur le site de Carnot : 18 octobre. La DDIF est toujours prévue en cible sur le site de Pageot, fin 2007 normalement.

Pour la DHACCI et la DIMP à Cap 44 (périmètre de l’ex DIRR) les arbitrages ne sont pas encore rendus. La réflexion pour ce qui concerne ces directions comprend l’ensemble de la DIMP et également la DISIT.

L’élément nouveau est l’impact du projet SSPI : comme l’externalisation de l’hébergement des plates-formes est en cours, ça va faire de la place ...

Contrat Entreprise prévoyance Acos

Un kit d’information est en cours de diffusion auprès des agents concernés.

Plan de déplacement Entreprise (PDE)

Il est mis en place à la DDIF et en cours à la DORH, la DSOI devait reprendre le dossier après le déménagement de Viviani à V Hugo (juin).

La DSOI va suivre la même démarche que la DORH. Nous devrions avoir un planning de mise en place avant fin septembre.

Plan de Comblement de Poste (PCP)

La Direction propose d’en rediscuter dans le cadre du CTP par rapport aux évolutions de la structure fonctionnelle cible.

Nous rappelons nos demandes depuis le début de l’année et demandons d’avoir au moins le PCP réalisé. Cette demande est acceptée. nous devrions avoir le PCP réalisé à la prochaine audience.


Présentation de la réorganisation de la DSOI

Cadre de l’audience

Suite au CTP, le Directeur de la DSOI nous avait envoyé une lettre début juillet pour nous proposer cette audience. « J’ai bien noté votre demande d’une vision plus précise des évolutions possibles dans la vie quotidienne des agents » écrivait-il.

La réorganisation prévue doit aboutir à un fonctionnement par pool de compétences au sein des 3 principales directions (DSOA : Direction des solutions applicatives, DSOT : Direction des solutions techniques, DSOE : Direction des solutions exploitation).

Sur le mode d’une SSII interne, les agents sont dans un vivier et affectés sur un projet selon les besoins d’allocation de ressources et de compétences.

Le PCAR (Performance, Gestion des compétences, Allocation de ressources) existe dans les 3 principales Directions et également au sein de l’ex DRI rebaptisée DPCC (Direction de la performance et du contrôle des coûts). Au sein de cette Direction, le PCAR a une vision globale des compétences et des ressources.

Il y a au total six Directions dont une d’appui (DPCC), cinq de résultat. En plus des quatre déjà citées, la DSOSE : Direction des solutions Sécurité et Evénementielles sera composée de 15 à 20 personnes, la DAVP : Avants projets, de quelques personnes, les « technico commerciaux » (4.1, 4.2). C’est la DAVP qui sera le point d’entrée de tous les projets.

Les N-1 sont tous connus à ce jour sauf sur la Direction DAVP.

La réorganisation se fait à effectifs constants (280 à + ou - 5) indépendamment de la discussion en cours sur le cadre d’emploi du fait de la reprise du clone de Sésame (2 emplois de chef de projet en appel à candidature).

Les 3 principales directions auront un effectif évalué entre 70 et 90.

L’effectif cible de la DPCC n’est pas encore connu. Une partie de la Gestion irait sur PCAR.

Dix notes de cadrages sont attendues pour fin octobre qui définiront les nouveaux processus (Avants Projets, PCAR, Gestion des pools, Intégration, Support utilisateur, Métrologie, Gestion du parc, Méthodes et Référentiels, Evénementiels, Gestion des sites distants).
Ces notes de cadrage s’appuient sur le modèle ITIL. Mais croire que la qualité des processus permet de s’affranchir des individus est une dérive risquée (voir sur notre site une analyse intéressante sur le sujet ITIL).

Gestion des pools : 2 chefs pour le prix d’un !

C’est évidemment la grande question. Les agents sont rattachés hiérarchiquement au PCAR (congés, appréciation, carrière...) mais sont mis à disposition d’un ou plusieurs projets sous l’autorité des chefs de projets concernés.

Quelles sont les modalités concrètes de gestion ? Elles ne sont pas encore définies !

Ainsi toutes les questions concrètes concernant la gestion des agents voient leur réponse reportée fin octobre ! ! !

Pour ce qui est de l’affectation des agents dans ces pôles, on risque de revivre en fin d’année - sur un délai d’un mois - la ventilation des agents dans les différents pools, sans savoir pour l’instant sur quels critères.

Quel est l’intérêt de cette usine à gaz ?

Si on comprend bien la nécessité pour une SSI de fonctionner sur ce mode là, on ne voit pas le besoin pour la DSOI de s’aligner sur un tel fonctionnement, sinon peut être pour préparer le terrain et les esprits à une future mise réelle en SSII.

L’objectif recherché est paraît il de dégager le chef de projet des contraintes de la gestion administrative et de permettre la fluidité dans l’allocation des ressources.

Il y a sans doute d’autre façons de faire et quand on voit comment la DSOI a mis en place des astreintes cet été, sans concertation, sans répondre à nos courriers, en s’asseyant allègrement sur le code du travail, on ne peut qu’être inquiet sur ce qui sera le quotidien des agents gérés en pool.


Règlement intérieur et accords RTT

Le Directeur de la DSOI propose de dissocier ce qui concerne le RI de la réorganisation. Celui ci ferait l’objet de négociations au 1er semestre 2007. Il répond ainsi à une de nos demandes d’associer à la négociation le personnel de Rennes rattaché à la DSOI au 1er janvier.

Il est clair pour nous que cette négociation ne doit pas être un prétexte à une remise en cause des accords RTT des différentes entités concernées.

Version imprimable de cet article Version imprimable

2 Messages

  • Cette réorganisation de la DSOI peut-elle avoir une incidence sur les embauches externes ?

    • > Réorganisation DSOI : l’information au compte gouttes 12 octobre 2006 09:15, par Sud Dcn Nantaises

      La DSOI en 2006 a effectué des recrutements externes, une quinzaine , malheureusement beaucoup de recutements sur du IV.1 ou plus ce qui freine d’autant les possibilités de promotion.

      Nous réclamons depuis le début de l’année d’avoir communication du PCP (Plan de Comblement de Postes) qui permet de suivre un peu mieux les entrées et sorties.

      A ce jour nous ne l’avons toujours pas reçu.

      Pour la suite, après la réorganisation, il n’y a aucune raison d’être optimiste sur le niveau de l’emploi, la sous traitance étant la variable d’ajustement.


Plan du site |Charte Forum |Rédaction | SPIP| Surfez avec Firefox | Suivre la vie du site RSS 2.0